Dominique DE SERRES

 

"Etre lissière, à l'orée du XXIème siècle, doit paraître étrange à ceux qui n'ont pas le souci de la permanence et de la transmission d'un savoir millénaire.

Tout l'art du lissier réside en sa capacité de se soumettre à une image peinte (la maquette) afin de laisser advenir une oeuvre nouvelle : la tapisserie. L'interprète vit une curieuse originalité de restituer une fausse ressemblance : une même oeuvre, pas tout à fait semblable, qui sera toujours autre".