Patrick G.EHLINGER

 

"Le couteau empâte...pose les couleurs, les recouvre, les retrouve... Le tableau vit et revit sa propre construction.

De la création née de l'impression elle-même revisitée avec une écriture d'aplats de couleurs souvent vives qui se juxtaposent à la manière d'un puzzle..."