Jeanne MERLET

 

Son cœur a hésité entre peinture et sculpture. La difficulté de la sculpture, la beauté de la matière du bronze l’ont convaincue de nous entraîner dans son petit théâtre de vie. On pourrait rencontrer ses personnages dans la rue, sur la plage, n'importe où, n'importe quand, n'importe comment, et pourtant…
En oubliant les canons de la beauté classique et les poses académiques, ils deviennent plus vivants, plus expressifs, voir dérangeants, dans des statures bizarres. Souvent en mouvement, ils interpellent, parfois avec insistance.

- Présentation extraite du livre "Artistes pour l'espoir-20 ans"